Le financement de la LGV Tours-Bordeaux, un "choix singulier"



La LGV Tours-Bordeaux, longue de 340 km, doit mettre Paris à 2 h 05 de Bordeaux © Marc Montméat
La LGV Tours-Bordeaux, longue de 340 km, doit mettre Paris à 2 h 05 de Bordeaux © Marc Montméat
Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a estimé mardi 15 mars que le montage financier de la ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux, qui prévoit notamment un partenariat public-privé entre les collectivités, la SNCF et le concessionnaire Lisea, filiale de Vinci, était un "choix singulier". Dans en entretien accordé au quotidien "Le Monde", Alain Vidalies confirme que la LGV Tours-Bordeaux ouvrira le 1er juillet 2017, et assure qu'une solution "négociée" entre le concessionnaire et la SNCF sera trouvée pour son financement. Il ajoute toutefois qu'on "peut s'interroger sur le financement décidé en 2007". "En faisant payer 48 collectivités locales, on a fait croire que le TGV était un TER et que tout le monde pourrait avoir sa desserte. C'est impossible", souligne Alain Vidalies. Les 7,8 milliards d'euros du projet sont financés par l'État et les collectivités locales à hauteur de 3 milliards d'euros, SNCF Réseau (ex-RFF) pour 1 milliard et le reste par Lisea. Une contribution a été demandée aux collectivités locales pour la moitié du financement public, qui vont donc débourser 1,5 milliard d'euros. Mécontentes des prévisions de dessertes, jugées trop peu nombreuses, certaines avaient suspendu leurs financements. L'ex-ministre du Travail Jean Auroux, chargé d'une médiation entre la SNCF, le concessionnaire et les collectivités locales, avait indiqué l'an dernier qu'il manquait "quelques centaines de millions" d'euros, du fait de cette suspension.

AFP

Mercredi 16 Mars 2016



Lu 422 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy