Le port de Bayonne investit sur sa reprise


Le port de Bayonne a vu son trafic progresser de 1,3 % en 2017. La CCI, gestionnaire de l'établissement, assure que les investissements consentis par elle-même et les entreprises portuaires vont continuer de renforcer son activité.


Les industriels historiques du port basque modernisent leurs outils de production © CCI Bayonne-Pays-Basque Bertrand Lapègue
Les industriels historiques du port basque modernisent leurs outils de production © CCI Bayonne-Pays-Basque Bertrand Lapègue
Après la forte baisse de 2015 et une stabilisation l'année suivante, le port de Bayonne a vu son trafic renouer avec la croissance en 2017. L’année s'est terminée avec un volume de marchandises de 2.363.784 tonnes, soit une hausse de 1,3 % comparé à 2016 et ses 2,33 millions de tonnes.
La direction de l'établissement évoque des résultats ayant dépassé les prévisions et qui "confirment l’efficacité des efforts consentis et l’inversion de la courbe, initiée fin 2016", le tout "malgré la fragilité des marchés commerciaux".

L'acier en léger recul

Premier générateur de trafic à Bayonne, le sidérurgiste Celsa a importé 240.071 tonnes de ferraille et exporté 532.062 tonnes de billettes. Ces deux flux ont reculé respectivement de 2,6 et 3,1 %.
D'autre part, l’entreprise Laminoirs des Landes a importé, grâce à deux premiers navires, 20.764 tonnes de brames d'acier. Ce stock lui permettra de démarrer sa production de tôles, repoussée au premier trimestre 2018 le temps que soit mis en place ses nouveaux moyens de laminage.
Les produits forestiers, segment très volatil, ont vu leurs volumes reculer de 6,7 % en 2017 (65.729 tonnes).
Concernant les vracs liquides, l'extension des capacités de stockage de produits pétroliers raffinés a déjà généré une hausse de trafic significative pour Alkion. Celui-ci a plus que quadruplé pour passer de 15.419 à 69.012 tonnes. La montée en puissance doit se poursuivre cette année. Le pétrole brut a, lui, perdu 17,7 % comparé à 2016, pour retomber à 65.910 tonnes.
Côté vracs solides, après une très bonne année 2016, le port considère la baisse de 14,9 % (433.194 tonnes) des volumes de maïs comme un retour à la normale. Il prévoit un maintien de ce chiffre en 2018.

"Les industriels portuaires sont porteurs de projets et revendiquent de nouvelles ambitions"


L'activité de soufre, reprise par Adisseo, a reculé de 9 %, repassant sous les 70.000 tonnes (67.995 tonnes) mais la société s'équipe pour fiabiliser sa production et vise un retour aux 100.000 tonnes annuelles.
Les produits chimiques ont réalisé un bond de 30 %, à 117.880 tonnes, tandis que les engrais, deuxième famille de produits sur le port basque, ont connu une hausse de trafic de 8,7 %, à 507.724 tonnes. Bayonne affiche une belle progression de 25 % sur les autres vracs solides (123.000 tonnes), des trafics de niche que le port espère porter à 130.000 tonnes dès cette année.

La part de l'outillage public augmente

La CCI Bayonne-Pays-Basque, gestionnaire du port jusqu'en 2024, a engagé un programme d’investissements de 14,3 millions d’euros sur les six prochaines années, soutenue par la région Nouvelle-Aquitaine, propriétaire des installations. Cela se traduira notamment par l'achat de deux grues de grosses capacités pour accompagner "les projets industriels en cours et à venir". La mise en service est espérée au printemps 2019.
L'outillage public à Bayonne est de plus en plus prépondérant. Sa part est passée de 27 à 31,5 % du trafic manutentionné entre 2016 et 2017.
Le port se satisfait aussi de l'achat de la drague "Hondarra" en septembre 2015, qui garantit désormais l’accessibilité annuelle des navires à l’ensemble des postes et permet de s'adapter rapidement pour des trafics isolés.
La CCI met en avant les investissements consentis par les industriels résidents du port, "aujourd’hui porteurs de projets et revendiquent de nouvelles ambitions". La direction cite la reprise du Laminoir des Landes en février 2017 par l'espagnol Añon, qui espère une mise en production au premier trimestre de cette année, avec l'objectif de réaliser 500.000 tonnes de trafic import et export compris.
La modernisation du dépôt de vracs liquides Alkion Terminal (ex-LBC Bayonne) est sur le point de s'achever et doit permettre d'atteindre 150.000 tonnes annuelles de carburant traitées.
Quant à l'aciérie Celsa, qui génère un tiers des volumes du port basque, elle prévoit de doter son usine de deux nouveaux laminoirs à chaud sur une période de deux ans dans le but d'exporter des produits finis depuis ce site. Le début des travaux est attendu pour cette année. Le port en attend une hausse de trafic de 300.000 tonnes.

Franck André

Mardi 27 Février 2018



Lu 866 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 12:09 Rotterdam remporte l'ESPO Award 2018


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy