Les armements imposent leurs conditions aux chargeurs et aux ports du nord


Le colloque de Norlink sur les "révolutions maritimes et portuaires" du 22 octobre a souligné les tensions croissantes entre l’offre et la demande sur le marché du transport maritime conteneurisé. Ses participants ont également encouragé les communautés portuaires à s’engager dans les transitions environnementale et numérique.


© GPMD
© GPMD
Les consolidations successives de l’offre maritime conteneurisée ont rendu les armements plus robustes et plus réactifs face aux crises. Pour les chargeurs Lesaffre, Roquette et Conforama, qui participaient le 22 octobre au colloque de Norlink sur les révolutions maritimes et portuaires, "le rapport de force s’est inversé en faveur des compagnies maritimes".
Lamia Kerdjoudj-Belkaid, secrétaire générale chez Feport et grand témoin du colloque, partage ce constat dans les relations des ports du nord et de leurs opérateurs de terminaux avec les armements conteneurisés : "Les ports et les entreprises de manutention portuaires font face à des clients moins nombreux qui ont un pouvoir de négociation plus important."

Le service se dégrade

L’analyse de Philip Damas du cabinet Drewry a permis de mieux comprendre les tensions actuelles entre l’offre et la demande sur le marché du transport conteneurisé mondial. "Les critères de sélection des transporteurs maritimes par les chargeurs sont l’espace de chargement proposé, les taux de fret, la disponibilité des conteneurs et la fiabilité des réservations." Le temps de transit n’arrive qu’en septième position "car aucune compagnie ne s’engage sur ce critère", note Philip Damas. Face à ces attentes, le consultant rapporte une réalité très différente dans l’offre de services fournie par les armements. "Sur les routes Est-Ouest, 513 départs de lignes régulières ont été supprimés entre janvier et octobre 2020. Les suppressions de services sur l’axe Asie-Méditerranée ont augmenté de 147 % par rapport à 2019 et de 162 % sur l’axe Asie-Europe du Nord. Des baisses significatives de capacités sont constatées sur ces deux routes."
Après cet exposé sur l’évolution des espaces de chargement, Philip Damas a abordé les taux de fret. "La progression moyenne des taux spot est supérieure à 80 % en 2020." Cette hausse rejaillit sur les taux négociés dans les contrats à long terme. Drewry y constate une hausse jusqu’à 20 % qui devrait se maintenir jusqu’au premier semestre 2021. "Les chargeurs supportent aussi des coûts indirects en croissance liés à l’augmentation de leur niveau de stock, à des pénalités supplémentaires payées pour le stationnement des conteneurs et de gestion administrative. Les chargeurs paient donc plus cher leur transport maritime pour moins de services", résume Philip Damas.

Érick Demangeon

Lundi 2 Novembre 2020



Lu 1336 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal