Marseille-Fos tire profit de la congestion portuaire européenne, se félicitent les agents maritimes


Pour Gérald Kothé, président de l'AACN, les défis de l'année 2022 restent nombreux pour une profession qui, dans un contexte de séquelles de la crise sanitaire, se félicite que Marseille-Fos sache tirer profit des problèmes de congestion dont souffrent ses concurrents européens. Le métier va continuer à s'impliquer toutefois dans les prochains mois sur les débats concernant l'avenir des bassins Ouest.


© Eurofos
© Eurofos
À l'assemblée générale de l'Association des agents et consignataires de navires de Marseille-Fos (AACN), le 18 mai, son président Gérald Kothé, s'est félicité du fait que "Marseille-Fos tire bien son épingle du jeu" alors que la congestion affecte en Europe Anvers, Rotterdam et les ports espagnols et italiens ».

Son constat est formel au plan conjoncturel : les conséquences de la crise sont encore bien présentes dans le métier. "La crise sanitaire est désignée comme un moyen de justifier la désorganisation de la ligne régulière dans le monde. Ce n'est pas une vue de l'esprit. Elle a fortement impacté le secteur. Ses conséquences sont encore tangibles", a estimé le président de l'association professionnelle en mentionnant également la pénurie d'équipement.

Et d'insister : "La pandémie a bouleversé le transport maritime". Selon lui, "la situation actuelle en Chine, avec la reprise de l'épidémie, en est un bon exemple". À cet égard, Gérald Kothé se dit convaincu que le Covid-19 a engendré "une baisse de production de l'offre" et perturbé la supply chain.

"Les conséquences de la crise encore tangibles"

Gérald Kothé, président de l'AACN © Vincent Calabrèse
Gérald Kothé, président de l'AACN © Vincent Calabrèse
Selon lui, "les grandes acquisitions réalisées par les leaders mondiaux du transport maritime dans la commission de transport internationale, du style celle de Ceva par CMA CGM, ont un objectif : leur apporter des moyens supplémentaires visant à leur assurer un avenir". Quant au conflit russo-ukrainien, il a affirmé que "les compagnies maritimes ont un rôle pédagogique pour expliquer les causes et les conséquences de cette guerre dans le vrac", notamment.

Pre-arrival notice : vers une solution commune

Au-delà de l'aspect conjoncturel auquel elle doit veiller, à Marseille-Fos, l'association va continuer à travailler sur une solution commune pour la validation du Pre-Arrival Notice (Pan). "On travaille à sa validation avec le Syndicat des transitaires de Marseille-Fos (STM), MGI, et les acconiers membres du Semfos", indique le président de l'association professionnelle. Une procédure qui, à ses yeux, doit apporter "une meilleure fluidité", en réduisant le temps d'attente d'un conteneur à quai avant son embarquement.

Quant à l'étude de "benchmark" entamée par ses prédécesseurs (dont Amal Louis, qui a quitté le conseil d'administration en raison de son changement de fonctions chez le transporteur maritime marseillais Marfret, son employeur), le président des agents maritimes et des consignataires affirme qu'une version complète de l'étude comparative portant sur les droits de port et les services aux navires a été présentée en début d'année. Il a ajouté qu'elle sera exposée au GPMM pour travailler sur les droits de port 2023.

Oazip : le débat reste ouvert

Autre dossier qui figure sur le bureau de Gérald Kothé et des membres de l'AACN, l'Oazip 2040 (l'orientation d'aménagement de la zone industrialo-portuaire de Fos à l'horizon 2040), une démarche initiée par l'établissement concernant l'avenir de Marseille-Fos, dans laquelle les professionnels portuaires ont été consultés.

"Un premier compte-rendu a été présenté en mars", a-t-il précisé. Selon lui, les discussions sur ce dossier ne sont pas achevées car il existe des points sur lesquels le GPMM ne semble pas avoir pris en compte ceux portés l'AACN.

De même, l'association a participé à l'étude de l'Isemar sur "la diamétralisation des bassins Est" et sa vision à l'horizon 2030. Enfin, la profession continue de s'impliquer dans le domaine de la formation. Pour le président de l'association, "la consignation de navires et l'agence maritime sont deux métiers qui restent méconnus. L'AACN doit avoir un rôle en matière de pédagogie sur la connaissance de ces métiers". Car, selon lui, "nous sommes confrontés à des problèmes de recrutement".

Un défi qui a donné naissance à la plateforme Immerseav'Jobs, permettant de découvrir les métiers du maritime et de chercher un emploi. L'agent maritime Marmedsa, membre de l'AACN, présente son activité sur cette plateforme.

L'association, qui compte 39 adhérents, va voir arriver un quarantième membre d'ici la fin de l'année en entérinant l'inscription d'un nouvel agent de ligne régulière dont le nom n'a pas été dévoilé.

Vincent Calabrèse

Vendredi 27 Mai 2022



Lu 1280 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal