Matières premières : semaine favorable au palladium et au sucre


Le palladium a atteint de nouveaux sommets la semaine dernière, culminant à 1.846,70 dollars dans la nuit de jeudi 28 à vendredi 29 novembre et valant pour la première fois deux fois plus que le platine.


Les cours du sucre étaient orientés à la hausse la semaine dernière © Sencrop
Les cours du sucre étaient orientés à la hausse la semaine dernière © Sencrop
Le métal précieux a multiplié les records depuis un an, tandis qu'"une forte demande de la Chine et une croissance de l'offre morose ont tendu le marché", ont expliqué Daniel Hynes et Soni Kumari, analystes pour ANZ. Selon Daniel Briesemann, analyste pour Commerzbank, "le durcissement de la réglementation sur les émissions dans plusieurs pays" a bénéficié au métal, même si "les spéculateurs ont aussi joué leur rôle dans la dernière hausse de prix".
Le palladium est utilisé dans l'industrie pour réduire les émissions polluantes, notamment dans l'automobile. C'est également le cas du platine, mais celui-ci étant surtout utilisé dans les véhicules diesel, il a souffert ces dernières années de la désaffection des consommateurs pour ce type de véhicule après le scandale Volkswagen. Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de palladium valait 1.825,61 dollars, contre 1.777,01 dollars à la fin de la semaine précédente.
De son côté, l'or a peu bougé pendant la semaine. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.461,18 dollars vendredi, contre 1.461,60 dollars à la clôture de vendredi.

"Le cuivre subit la guerre commerciale"

Le marché du cuivre, très dépendant de la demande chinoise, a évolué cette semaine au gré des nouvelles de la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington. Porté par les signaux positifs d'une conclusion avant la fin de l'année d'un accord commercial partiel, dit de "phase un", le cours du cuivre avait atteint 5.968 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME) mercredi, un plus haut depuis mi-novembre.
Le président américain avait évoqué mardi "la dernière ligne droite avant de parvenir à un accord très important, peut-être l'un des accords commerciaux les plus importants de l'Histoire". Mais l'adoption jeudi par Washington d'une loi en soutien au mouvement de protestation à Hong Kong a provoqué l'ire de Pékin qui a qualifié jeudi ce texte "d'abomination absolue". Les menaces de représailles chinoises "ont entraîné le cours du cuivre vers le bas", selon Anna Stablum, analyste de Marex Spectron, faisant perdre au métal rouge ses gains du début de semaine. Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5.863,50 dollars vendredi, contre 5.855 dollars le vendredi précédent à la clôture.
Les cours du sucre blanc et du sucre brut étaient orientés à la hausse la semaine dernière, après des chiffres de l'Organisation internationale du sucre (ISO) publiés jeudi. "L'ISO a révisé à la hausse son déficit prévu pour la saison 2019-2020 à 6,1 millions de tonnes", ont constaté Warren Patterson et Wenyu Yao, analyste pour ING, en partie à cause "d'une production plus faible que prévu en Thaïlande et aux États-Unis". L'Organisation internationale du sucre avait déjà remonté son déficit début septembre à 4,8 millions de tonnes. Mais la perspective d'une "exportation massive" de l'Inde devrait "limiter la hausse", selon les mêmes analystes. À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en mars valait 345,90 dollars, contre 339,90 dollars le vendredi précédent à la clôture. À New York, la livre de sucre brut pour livraison en mars valait 13 cents, contre 12,81 cents sept jours auparavant.

Benoît Pelegrin

Lundi 2 Décembre 2019



Lu 266 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy