Port Réunion va conserver sa place de leader des ports ultramarins


À la lumière des résultats des quatre premiers mois de l'année, Jean-Frédéric Laurent, le président du directoire du Grand Port maritime de La Réunion, se dit optimiste pour 2018. Port Réunion devrait encore conserver sa place de leader des ports ultramarins.


© Port Réunion
© Port Réunion
À 1,922 million de tonnes, Port Réunion a achevé les quatre premiers mois de l'année 2018 sur une progression de 7 %. Une hausse, selon son directeur général, Jean-Frédéric Laurent, due à l'augmentation du conteneur de 10 % à 114.171 EVP, de 7 % des vracs solides (à 490.636 tonnes) et de 20 % des vracs liquides (309.000 tonnes). Les chiffres définitifs de l'année 2017 de Port Réunion ont été meilleurs que les résultats provisoires. Le trafic global s'est élevé à 5,6 Mt, en hausse de 7 % par rapport à 2016. L'activité conteneurisée a progressé de 3 % pour atteindre 332.754 EVP, portée essentiellement par les volumes de transbordement qui sont passés en un an de 74.000 à 88.000 EVP. Une augmentation de 14.000 EVP due à l'activité soutenue du groupe CMA CGM car, selon le président du directoire du Grand Port maritime, le trafic domestique, qui avait progressé fortement en 2016, n'a augmenté modestement que de 1 % en 2017.
En matière de conventionnel, les tonnages sont passés en un an de 50.000 à 47.400 tonnes. Un repli de 5 % dû à la stabilisation des importations de matériaux destinés à la construction de la nouvelle route du littoral. Pour l'heure, l'issue du chantier reste floue, aux yeux du dirigeant du Grand Port maritime…

"Le trafic conteneurisé reste dopé par le hub de CMA CGM"


Le roulier, alimenté par des véhicules neufs pour l'essentiel en sortie d'Europe, a progressé de 2 % l'an dernier, à 35.216 unités.
Quant aux vracs, ils ont connu une stabilité. À 1,210 Mt, les solides ont marqué un léger recul de 2 % en raison du décalage de la campagne sucrière 2017. Les vracs liquides ont connu un repli de 1 %, à 890.000 tonnes. Jean-Frédéric Laurent indique que le kérosène a connu pour sa part une hausse de 15 % qu'il attribue à l'ouverture de nouvelles lignes aériennes sur l'île.
Le trafic passagers s'est élevé l'an dernier à 73.300 voyageurs pour le port réunionnais, soit un repli de 2 %. Selon Jean-Frédéric Laurent, "nous avons atteint un palier en 2017". Il indique compter comme clients MSC, Costa, Fred Holsen, Cunard et Aida. "Mais RCCL ne fait pas escale chez nous". Et de souligner l'atout du port de l'océan Indien : "La Réunion se situe en contre-saison par rapport aux ports européens".

16 millions d'euros pour la réorganisation des terre-pleins

En matière d'investissements, Port Réunion va lancer la réorganisation des terre-pleins. Une opération comprenant l'amélioration de la circulation sur les quais, les prises frigorifiques, le contrôle phytosanitaire, qui va s'étaler sur trois ans. L'établissement portuaire va débourser 16 millions d'euros sur trois ans. Des travaux qui s'inscrivent, selon Jean-Frédéric Laurent, dans la continuité de la construction du terminal, réalisés en 2015-2016 et qui avaient coûté 82 millions d'euros.
Dans le secteur du passager, le dirigeant du port réunionnais indique qu'une étude de "remise à niveau pour l'accueil des navires de croisière dans l'océan Indien" va être lancée dans le cadre de l'Association des ports des îles de l'océan Indien.
Port Réunion va également se consacrer à son nouveau projet stratégique pour la période 2019-2023.

Vincent Calabrèse

Mercredi 13 Juin 2018



Lu 728 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy