RFF doit améliorer l'attribution des créneaux


L'Araf, le gendarme du rail, a demandé mercredi 23 octobre à RFF d'améliorer les conditions d'attribution des créneaux de circulation aux opérateurs, pour le bon exercice de la concurrence et le développement du fret ferroviaire.


© RFF/Jean-Jacques D'Angelo
© RFF/Jean-Jacques D'Angelo
L'Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf) a "demandé à Réseau ferré de France (RFF) de mettre en place plusieurs mesures destinées à améliorer les conditions d'attribution des sillons aux entreprises ferroviaires". Pour faire circuler leurs trains, les opérateurs ferroviaires achètent à RFF des sillons, créneaux de passage sur un itinéraire donné et à un horaire spécifique. L'Araf avait été saisie par quatre entreprises privées de fret - ECR (Deutsche Bahn), Europorte France (Eurotunnel), T3M et VFLI (Geodis SNCF). Le transport ferroviaire de marchandises est ouvert à la concurrence depuis 2006 en France. Selon ces entreprises, les fréquentes annulations de créneaux, parfois au dernier moment, posent problème pour faire circuler leurs trains et, au total, pénalisent le report modal de la route vers le rail : un seul sillon annulé retarde le train ou l'empêche de circuler.

Sillon alternatif ou pénalité

RFF devra "améliorer la clarté de l'information fournie sur les travaux", demande l'Araf, mais aussi motiver les refus d'attribution et proposer un sillon alternatif, ou payer une pénalité. Par ailleurs, il aura pour obligation d'alerter en temps réel si un sillon est modifié ou supprimé. Les opérateurs ferroviaires, de leur côté, devront payer en cas de libération tardive de sillons inutilisés. Leur demande de ne pas verser 20 % d'acompte lors de la réservation a été rejetée. L'audience de règlement, publique pour la première fois, s'était tenue le 24 septembre devant l'Araf. Le directeur général d'ECR, Marc Bizien, avait évoqué "un enjeu absolument essentiel pour toutes les entreprises ferroviaires". "L'accès à un outil de gestion des sillons efficace, performant, fourni par RFF, est un élément essentiel pour que nous puissions réussir le transfert modal", a-t-il plaidé.
Ces opérateurs reprochaient également à RFF de favoriser la SNCF. Selon l'avocat d'ECR, sur les créneaux attribués ces trois dernières années aux nouveaux entrants, seuls 48 à 56 % sont des sillons fermes, c'est-à-dire qui ne peuvent théoriquement pas être annulés, soit "quinze points derrière Fret SNCF". RFF, par la voix de Matthieu Chabanel, directeur général adjoint de la commercialisation et de la planification, s'était dit "pleinement conscient que la délivrance de sillons de qualité était un enjeu majeur". Il avait expliqué cette "situation très dégradée" par la hausse du nombre de travaux, la montée en charge du TER et des outils obsolètes. Les parties disposent d'un mois pour faire appel de cette décision.

"Un seul sillon annulé retarde le train"


RFF souligne qu'il améliorera "la qualité des sillons ferroviaires dès 2014", et précise que, pour cette année-là, "99,8 % des 37.300 demandes de sillons reçues, correspondant à 6.150.000 sillons, ont été traitées". 85 % sont réservés pour les trains de voyageurs, 13 % pour le fret, 1,2 % pour les travaux et 0,6 % pour les autres circulations (essai des matériels). Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, avait rappelé, le 2 octobre aux députés, que "l'état du transport ferroviaire fret de ces dernières années était dramatique".

AFP

Jeudi 24 Octobre 2013



Lu 127 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy