Rapport annuel du BEA : encore trop d'événements de mer en 2014


Chaque année, le rapport d'activité du BEA Mer recense les événements de mer pour toutes les catégories de navire. Cinquante-deux ont concerné des navires de commerce l'an passé. L'édition 2014 dresse également un bilan des accidents corporels qui s'accompagne d'un appel à la vigilance à l'ensemble des acteurs concernés.


Le "Luno" à Anglet en février 2014 © Armée de l'air
Le "Luno" à Anglet en février 2014 © Armée de l'air
En 2014, la base de données Cumulus du BEA Mer recense 208 événements de mer "significatifs" dont 61 "très graves" et 85 "graves" selon la classification de l'Organisation maritime internationale (OMI). Plus de 90 % n'impliquent qu'un seul navire. Ce fut le cas l'an passé de 52 bateaux de commerce. Les 18 autres événements concernent des abordages où les navires de commerce apparaissent dix fois dont quatre classés "très graves" ou "graves" avec des bateaux de plaisance ou de pêche. Après filtrage et tri des événements signalés, le BEA Mer a ouvert 33 enquêtes techniques ou de sécurité maritime correspondant à cinq victimes (personnes décédées). Deux tiers des décisions d'ouverture concernent des événements survenus dans le secteur des pêches maritimes, une part constante depuis plusieurs années.
S'agissant de la flotte de commerce, la plupart des enquêtes ouvertes ont un lien avec les tempêtes de l'hiver 2013/2014. En plus des abordages, les accidents constatés sur ces navires sont liés à des avaries techniques, des incendies ou explosions à bord et des talonnages. Publiées ou appelées à l'être, ces enquêtes s'accompagnent de recommandations. En 2014, le BEA Mer en a émis onze à l'attention des navires de commerce autour de trois thèmes principaux : les bonnes pratiques professionnelles, la conduite du navire et le management, le code ISM et la gestion de crise.

Accidents corporels

En parallèle, le Bureau d'enquête a intensifié son action sur les accidents du travail pour répondre à l'obligation de la directive 2009/18. Celle-ci impose aux États membres de renseigner dans la base de données électronique européenne EMCIP la survenance des accidents et des incidents de mer. Sur les 766 événements signalés, 205 concernent la flotte de commerce, dont plus de 60 % avec un arrêt de travail supérieur à trois jours ou une hospitalisation supérieure à 24 heures. La plupart de ces accidents corporels avec arrêt de travail et hospitalisation sont survenus sur des transbordeurs ou des navires de passagers. Le recensement du BEA Mer fait également apparaître 55 accidents à bord de remorqueurs portuaires. "Trois familles d'accidents corporels semblent récurrentes et méritent une attention de la part de l'ensemble des acteurs concernés : le cœur de métier dont l'utilisation de matériels divers, travaux à bord et manœuvres (40 %), les glissades, mouvements de plate-forme, chutes, franchissements de seuil et descentes d'échelles (30 %), et les faux mouvements" dans le cadre par exemple" de déplacement ou soulèvement de matériels et poids divers (17 %)".

Érick Demangeon

Vendredi 12 Juin 2015



Lu 386 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy