SRCTT : les transitaires doivent se diversifier


Selon Pascal Cohen, président du Syndicat rouennais des commissionnaires de transports et des transitaires (SRCTT), les transitaires doivent se diversifier.


Pascal Cohen, président du SRCTT © Éric Houri
Pascal Cohen, président du SRCTT © Éric Houri
Depuis le mois de juin, vous avez pris la tête du Syndicat rouennais des commissionnaires de transports et des transitaires (SRCTT) à la suite de Philippe Carton (TTOM). Quel est l’état de santé des transitaires rouennais ?

Ils ne vont pas tous très bien. La mauvaise nouvelle, c’est bien sûr les difficultés de Necotrans dont l’acquéreur ne reprend qu’une partie des personnels en France comme en Afrique. Par ailleurs, il n’y a pas plus de problèmes supplémentaires que les années précédentes. Les marchés africains restent soumis à des hauts et des bas. Les marchés des Dom-Tom demeurent plus stables. Après les cyclones et ouragans tropicaux, sans être cynique, il est difficile d’imaginer les conséquences sur les trafics maritimes. Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres. Pour ce qui est du basculement des lignes maritimes conteneurisées des lignes régulières vers le barging, c’est indolore pour les commissionnaires de transport, qu’il s’agisse de la qualité de service ou des tarifs. Le problème reste celui des conteneurs vides, mais les armateurs s’adaptent.

La communauté portuaire rouennaise entretient des rapports tumultueux avec les services de l’État depuis quelques années à en croire les assemblées générales de vos syndicats professionnels. Où en est-on ?

Je ne suis pas d’accord. Ces relations ne sont pas difficiles, et même plutôt bonnes. Tout va plutôt dans le bon sens et vers plus de souplesse, même s’il reste des points à améliorer. Il faut donner du temps au temps mais on y arrive progressivement.

"Notre atout principal, c’est qu’il existe une vraie communauté portuaire à Rouen"


Quel message souhaitez-vous adresser à vos adhérents ?

Il faut continuer à y croire, à chercher à étoffer nos offres, à se diversifier au niveau de nos prestations, à se pencher sur l’import, en provenance d’Asie bien sûr. Nous avons des pistes. Des tests ont été concluants. Pour exemple et pour notre part, nous avons créé un entrepôt logistique à La Réunion, ce qui ne correspond pas à notre métier de base. On prévoit de le faire également sur l’île Maurice. Notre atout principal, et j’ai pu le vérifier depuis une vingtaine d’années que je suis à Rouen, c’est qu’il existe une vraie communauté portuaire. Qui se serre les coudes et s’aide en permanence, même si la concurrence existe.

Un petit mot sur Somatrans que vous dirigez ?

C’est une société familiale née à Marseille mais dont le siège social se trouve près de Lyon, à Vaux–en-Velin. Notre groupe est spécialisé sur le transport international mais surtout sur les Antilles. Nous disposons de trois plateformes à Marseille, Lyon et Rouen, où nous disposons de deux entrepôts pour un total de 9.000 m2 sur la zone RVSL (Rouen Vallée de Seine Logistique). À Rouen, nous traitons des conteneurs vers les Caraïbes et l’océan Indien. À Marseille, nous sommes orientés sur le monde mais pas les Antilles. Et à Lyon, seule la route est concernée.

Vincent Rogé

Lundi 18 Septembre 2017



Lu 6 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse