Union européenne : faire circuler le Green Deal sur le rail


Dans un rapport préparé pour l’installation de la nouvelle Commission, le Comité européen des régions pointe les investissements et mesures financières qui doivent pouvoir augmenter la part du mode de transport économe en CO2.


Pascal Mangin, conseiller régional du Grand Est © DR
Pascal Mangin, conseiller régional du Grand Est © DR
Le rail comme voie prioritaire vers la croissance verte en Europe : tel est le message que délivre en substance l’avis du Comité européen des régions (CdR), que cette assemblée consultative des collectivités de l’Union européenne a finalisé début décembre et qu’il s’apprête à transmettre à la Commission et au Parlement. Le calendrier n’est pas fortuit : "À l’heure où la Commission von der Leyen s’installe et va lancer son Green Deal, nous avons voulu montrer et rappeler que le ferroviaire constituait une partie de la solution pour un tel pacte, et non un problème", souligne Pascal Mangin, conseiller régional du Grand Est rapporteur du texte. Afin que le mode le moins émetteur de CO2 augmente sa part (seulement 12 % en fret dans l’Union, rappelle l’avis), les collectivités locales se proposent de se mobiliser sur les thèmes où elles ont leur pertinence, comme la régénérescence de lignes dites secondaires. "Un des grands problèmes réside dans la disparité des degrés de connexion entre les régions de l’UE", souligne Pascal Mangin. L’avis du CdR appelle à "créer les infrastructures nécessaires dans les régions où le réseau est le moins développé".

Pollueur-payeur

La balle reste toutefois pour l’essentiel dans le camp de la Commission et du Parlement. Or, le comité des régions ne manque pas de pistes pour eux. Dans le cas des transports de marchandises, il suggère de consacrer un effort particulier à la numérisation et aux infrastructures de logistique du dernier kilomètre, y compris dans les ports. Sur le sujet financier, il demande à exempter de TVA l’investissement dans les plateformes multimodales, à "réexaminer" la règle pour le transport transfrontalier qui exonère de TVA l’aviation mais pas le rail, et surtout à mieux appliquer le principe pollueur-payeur. "Dès lors qu’on internalise les coûts externes, le ferroviaire retrouve toute sa compétitivité", appuie Pascal Mangin.

"Le rail comme voie prioritaire vers la croissance verte en Europe"


Le rapport n’en exonère pas pour autant le ferroviaire de ses propres obligations : il lui appartient aussi de s’améliorer, en termes de fiabilité, de coûts et de bilan environnemental, pointe le document.

Christian Robischon

Vendredi 20 Décembre 2019



Lu 883 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal