Vers la refonte des services et business model avec le numérique


Temps fort de la journée TLF/TLF Overseas le 21 juin à Paris, l’intervention de Jean-Christophe Cuvelier a cerné les technologies à fort potentiel pour les métiers des transports et de la logistique. Au nombre de trois, les principales sont les objets connectés, l’intelligence artificielle et la Blockchain.


© Géodis
© Géodis
Quelles sont les technologies qui transformeront la filière, permettront de faire des gains de productivité rapides et de créer de nouvelles offres de service à valeur ajoutée ? La première, selon Jean-Christophe Cuvelier, président de la commission Digitale de l’Union TLF, est les objets connectés.

Jean-Christophe Cuvelier, président de la commission Digitale de l’Union TLF © Érick Demangeon
Jean-Christophe Cuvelier, président de la commission Digitale de l’Union TLF © Érick Demangeon
Si cette technologie n’est pas neuve au regard des puces RFID, leur nouvelle génération "intelligente et connectée assure une traçabilité continue d’un niveau inédit quelle que soit la localisation des produits et sans système de lecture de type scanner". Équipée d’un capteur et d’une antenne qui se connecte à une fréquence de 868 Mhz en Europe avec très peu d’énergie, elle fournit des informations sur le lieu où se trouvent les actifs, les marchandises mais aussi sur leur historique, leurs conditions d’exploitation en termes de température ou exposition aux chocs. "Avec ces objets, la proposition de valeur client s’élargit. Le potentiel des applications et des services est sans fin. L’exploitation des données passera par le développement de nouveaux logiciels en support de nouveaux usages que nous devrons créer pour nos clients".

Vers des logistiques prédictives

Appelée Intelligence artificielle, la deuxième technologie est encore au stade de développement. Dans une première phase jusque dans les années 90, ses algorithmes se sont consacrés à l’optimisation. "Une deuxième a commencé vers 2012 et correspond à l’ère du «deep ou machine learning» fondée sur des algorithmes d’apprentissage imposant une grande quantité de données. Pour être intelligents, leur mise en œuvre suppose du temps, ce qui n’est pas neutre dans la stratégie des entreprises. Ces outils ne décident pas à votre place mais vous aident à prendre les meilleures décisions". Pour Jean-Christophe Cuvelier, la troisième génération d’intelligence artificielle serait disponible à l’horizon 2030 et sera contextuelle, soit capable de mémoire et de transversalité sur les sujets traités. "Actuellement, nous sommes au milieu de la phase deux tandis que l’étape ultime d’une IA capable de reproduire un comportement intelligent et d’éprouver une réelle conscience nourrit tous les fantasmes". En l’état, "c’est l’IA qui va permettre l’émergence de la prochaine génération des supply chain intelligentes et prédictives. Les algorithmes prédictifs vont apporter beaucoup de valeur à nos clients, contribuer de manière significative à des gains de productivité et à optimiser nos moyens", par anticipation et de meilleures prévisions notamment.

Automatisation des processus

Selon une approche sécurisée et décentralisée supprimant les intermédiaires, la Blockchain est la troisième technologie citée. "Un autre de ses principes est la possibilité d’intégrer des smart contract, soit un protocole informatique qui facilite, vérifie, exécute et fait respecter les termes d’un contrat. Sur ce schéma, le smart contract permet d’automatiser des procédures si une ou plusieurs préconditions sont remplies".

"Le plus gros défi est d’identifier les profils et compétences dont nous aurons besoin demain"


Publiques ou privées, les blockchains possèdent donc un potentiel de réduction de coûts importants en automatisant et en rendant les processus plus efficients en particulier pour les opérations de logistique internationale. "Lesquelles incluent les étapes de procurement, d’organisation des transports et de suivi des marchandises, le dédouanement, les paiements, etc." Dans le cadre de ses travaux, la commission Digitale de TLF prévoit plusieurs réunions autour de ces technologies et annonce la publication d’un livre blanc sur leurs impacts dans la filière d’ici mars 2019.

Érick Demangeon

Mardi 26 Juin 2018



Lu 800 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy