revue hebdo : l’or monte, niveaux records pour l’aluminium et le café


Le métal jaune s’est apprécié, notamment en raison de l’inflation aux États-Unis, le café et l’aluminium ont battu des records.


© Thomas Raffoux
© Thomas Raffoux
Le cours de l'aluminium s'est envolé la deuxième semaine de février. La tonne d'aluminium a atteint 3.333 dollars sur le marché londonien des métaux de base (London Metal Exchange, LME) le 10 février 2022, un sommet en près de quatorze ans, proche de son record historique de juillet 2008 à 3.380,15 dollars.
La tonne d'aluminium pour livraison dans trois mois s'échangeait à 3.146,50 dollars le 11 février, contre 3.074,00 dollars le vendredi précédent à la clôture.
La ville chinoise de Baise (dont le nom se prononce "Baille-seu") a été placée en quarantaine après l'apparition de cas de Covid-19, menaçant ainsi le fonctionnement de ses fonderies et affolant les investisseurs.
La Chine est le premier producteur mondial d'aluminium. Baise produit environ 2,2 millions de tonnes d'aluminium par an et assure 80% de la capacité du Guangxi, la région riche en ressources dont elle dépend.
Métal parmi les plus utilisés par diverses industries, de l'aéronautique au BTP en passant par l'agroalimentaire et l'électronique, la production d'aluminium est très gourmande en électricité.
"Le principal problème est le coût de l'électricité qui a explosé, rendant le fonctionnement des fonderies très coûteux", explique Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets. La flambée des prix de l'énergie a également contraint les fonderies européennes à réduire la voilure.
La Chine tient aussi à réduire la pollution pour améliorer la qualité de l'air, notamment pendant les Jeux olympiques de Pékin.
"L'un des moyens d'y parvenir est de réduire la consommation de combustibles fossiles. Les fonderies, qui utilisent d'énormes quantités d'électricité produite par des centrales à charbon, ont été directement touchées par cette situation", poursuit l'analyste.
L'escalade des tensions entre Moscou et l'Occident se répercute également sur le marché, la Russie étant le deuxième producteur mondial d'aluminium.

L’or à la hausse

Le prix de l'or a augmenté sur la semaine, dopé par l'aversion du marché pour le risque et par la hausse des prix aux États-Unis.
Le 11 février, l'once d'or coûtait 1.838,30 dollars, contre 1.808,28 dollars sept jours plus tôt en fin d'échanges.
L'inflation américaine a atteint un plus haut depuis 40 ans en janvier, selon des données publiées jeudi.
L'information a dans un premier temps profité à l'or, "ce qui souligne son rôle comme protection contre l'inflation", remarque Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.
L'once d'or a atteint jeudi 1.841,95 dollars, un niveau plus vu depuis un mois.
Mais l'inflation a également profité au dollar, le marché pariant que la banque centrale américaine (Réserve fédérale, Fed) va agir plus rapidement pour contrer la hausse des prix.
Comme la devise américaine est la référence du marché aurifère, sa hausse pèse sur le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.
L'inflation a aussi "poussé le rendement des emprunts d’État à 10 ans au-dessus du seuil symbolique de 2%, ce qui ralentit sur les gains récents des lingots, qui ne rapportent aucun rendement", détaille Han Tan, analyste chez Exinity.

L'arabica au sommet


Le prix du café de type arabica continuait de grimper sur la semaine, atteignant le 10 février un plus haut depuis septembre 2011 à 260,45 cents la livre.
"L'absence d'offre venant du Brésil maintient des prix bien soutenus", assure Jack Scoville, analyste pour Price Group.
Le Brésil est le premier producteur mondial d'arabica.
Les exportations brésiliennes de café ont chuté de près de 12 % en janvier 2022 en raison de la persistance des problèmes de logistique et de la diminution des stocks de café entre les récoltes, selon le groupe d'exportateurs Cecafe.
"Lorsque la nouvelle récolte du Brésil arrivera sur le marché, la situation de l'offre d'arabica devrait s'améliorer", assure Carsten Fritsch, de Commerzbank.
Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'arabica pour livraison en mars valait 251,50 cents le 11 février, contre 241,85 cents sept jours auparavant.
Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en janvier valait 2.264 dollars vendredi à 17H00 GMT (18H00 à Paris), contre 2.213 dollars il y a une semaine à la clôture.

AFP

Lundi 14 Février 2022



Lu 1063 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mai 2022 - 16:15 L'Inde limite les exportations de sucre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal