Les régions maritimes déçues du budget consacré au transport européen



Les terrioires d'Outre-mer sont loin d'être les seuls représentés à la CRPM © GPM Martinique
Les terrioires d'Outre-mer sont loin d'être les seuls représentés à la CRPM © GPM Martinique
La Conférence des régions périphériques maritimes (CRMP) s'est émue des moyens proposés par la Commission européenne pour le désenclavement des territoires les plus isolés de l'Union.
La CRPM déplore le fait que les moyens alloués au Mécanisme d'interconnexion en Europe (MIE) pour la période 2021-2027 soient "limités à 2 % du budget de l'UE malgré le besoin d'infrastructures pour améliorer l'accessibilité des régions périphériques et maritimes".
L'association "craint également que la proposition de la Commission de réduire le budget de la politique de cohésion de 10 % en termes réels signifie qu'elle ne sera pas en mesure de combler le déficit du budget du MIE". Selon les calculs de la Commission, cette diminution avoisine les 7 %.

"L’accessibilité n’est pas considérée comme prioritaire"

Certes, la CRPM se félicite de "la priorité élevée accordée aux transports durables et intelligents" dans la proposition de budget pour le MIE. Mais elle trouve "alarmant de constater que l'amélioration de l'accessibilité des territoires n’est toujours pas considérée comme un objectif prioritaire".
"Au moment où les négociations budgétaires de l’UE débutent, nous ne doutons pas que le Parlement européen continuera à travailler sur le projet de règlement relatif au MIE, en améliorant sa contribution pour une politique européenne des transports qui prenne en compte les périphéries, les îles et les régions maritimes contribuant ainsi à la cohésion territoriale et durable", a déclaré la secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou.
La CRPM affirme avoir bien accueilli "la proposition de la Commission visant à améliorer le financement du réseau global RTE-T, dont le budget pourrait doubler à partir de 2020", ce qui devrait aider à l'accessibilité des régions périphériques et maritimes". Cependant, "l'accent est mis sur les régions transfrontalières du réseau global, limitant ainsi l'accès des territoires non frontaliers", regrette-t-elle. L'association souhaitait que les ports bénéficient du taux de cofinancement maximum prévu pour les zones transfrontalières, soit 50 % au lieu des 30 % actuels, ce ne devrait pas être le cas.
Elle se dit néanmoins satisfaite des aménagements proposés des corridors RTE-T, dont ceux qu'elle a soutenus, "en particulier sur les corridors Atlantique, Méditerranée et Scandmed".
La CRPM réunit plus d'une centaine de régions côtières, principalement de l'UE, dont les huit régions maritimes de France métropolitaine, la Polynésie et les collectivités d'Outre-Mer des Caraïbes et de l'océan Indien.

Franck André

Jeudi 14 Juin 2018



Lu 400 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy